DANIEL COHN-BENDIT 1994 - 2014 - page 14

Nicolas Sarkozy appelle à « liquider » 68. Vous répondez : « oubliezmai 68 !».
Pourquoi ?
Discuter sur Mai 68 est très intéressant. Mais c’est une manière d'éviter de parler
des problèmes d'aujourd'hui. La France amis deux siècles à se débarrasser des dé-
bats sur la Révolution Française et la Terreur, je ne voudrais pas que l'on refasse 68
aussi longtemps ! Sarkozy a bien compris le bénéfice politique qu'il peut en tirer
: raviver le ciment anti-68 chez tous ceux qui en ont eu peur à l'époque (les vieux
catholiques traditionnels, l'extrême-droite, les gaullistes historiques...) lui permet
de gagner contre lagauche. Il aurait pu ironiser sur 68 et ses contradictions – après
tout, on sebattaitpour la libertéetondéfendaitenmême temps la révolutioncultu-
relle enChine !- et tout lemondeaurait acquiescé. Au lieude cela, il nous accusede
cynisme, alors qu'on était tout sauf cyniques. Il nous rend responsables de la perte
des valeurs ayant abouti au scandaledes parachutes dorés, puis s'en vadormir chez
Vincent Bolloré !
Vous fallait-il ce recul de 40 ans pour affirmer la finde 68 ?
Je le pense depuis longtemps et j'avaismême décidé deme taire pour ce quarantiè-
meanniversaire... jusqu'à laprovocationdudiscoursdeSarkozy ! Auboutde40ans,
tout lemonde a bien compris que nous avons changé d'époque. En 68, vous parliez
de l’homosexualité et les 3/4des Francais tombaient dans les pommes ! Quand vous
racontez aujourd'hui qu'en 1965, une femme avait besoin de l'autorisation de son
maripourouvriruncompteenbanque, lesgenspensentquevousparlezde l'Ancien
Régime !
Plus personne n'arrive à imaginer à quoi ressemblaient les écoles, les usines…Oui,
celles-ci étaient organisées comme des casernes, et les sections syndicales étaient
interdites ! Plus personne ne se souvient combien la jeunesse deMai 68 a débloqué
la société française.
Mai 68 est-il un événement aussi micro-générationnel que cela ? A cinq ans
près, on est dedans oudehors…
OUBLIEZMAI 68
29 /03 / 2008TÈLÉRAMA
PROPOSRECEULLIS
PARCATHERINEPORTEVINETWERONIKA
ZARACHOWICZ
1...,4,5,6,7,8,9,10,11,12,13 15,16,17,18,19,20,21,22,23,24,...206