Daniel Cohn-Bendit

Le PE lance une enquête sur le scandale de l'espionnage par la NSA

Communiqué de presse - Strasbourg - 04.07.2013 

Le Parlement européen a adopté aujourd'hui une résolution surles activités d'espionnage par la NSA de certains Etats membres et des institutions européennes. Cette résolution demande la mise en place d'une enquête qui sera menée par la commission parlementaire des Libertés civiles du Parlement européen. Le Groupe des Verts/ALE regrette que cette résolution ne demande pas la suspension des négociations sur l'Accord de libre-échange transatlantique tant qu'il n'existe pas de normes obligatoires en matière de protection des données.

Réagissant à l'issue du vote de la résolution, Daniel COHN-BENDIT, coprésident du Groupe des Verts/ALE a estimé que

"Le Parlement européen a aujourd'hui manqué l'occasion de mettre en adéquation ses paroles avec ses actes. Les conservateurs et les sociaux-démocrates crient au scandale mais refusent néanmoins de voter la suspension des négociations, suspensionqui permettrait pourtant d'envoyer un signal politique clair à l'administration américaine et aux dirigeants européens.

Notre amendement visant à suspendre le début des négociations tant qu'aucune législation contraignante en matière de protection des données n'aura été adoptée n'a malheureusement pas obtenu de majorité. Nous souhaitons cependant donner la possibilité aux citoyens européens de faire entendre leurs voix et d'exercer une pression sur la Commission européenne, et avons pour cela lancé une pétition en ligne qui demande à ce que les négociations sur l'accord de libre-échange ne soient pas ouvertes"

Le texte de la pétition est disponible au lien suivant :  http://www.yeswestop.eu