Daniel Cohn-Bendit

Sommet UE - Un Sommet plein de promesses et de vœux pieux

28 juin 2013

Communiqué de presse - Bruxelles - 28.06.2013 

Commentant l'issue du Sommet européen, Daniel Cohn-Bendit, coprésident du Groupe des Verts/ALE a estimé que

"Ce sont les petit intérêts nationaux mesquins qui pèsent sur ce Sommet. Le fait que les  Britanniques obtiennent une plus grande réduction est inacceptable. Le marchandage entre les gouvernements continuent. Cela nuit à l'image de l'Union européenne. Le compromis convenu pour le cadre financier pluriannuel n'est pas suffisant pour relever les  défis de la crise ".

Rebecca HARMS, coprésidente du groupe des Verts/ALE:

"Six milliards
contre le chômage des jeunes - cela sonne bien, mais ce n'est qu'une goutte d'eau dans un océan. L'argent fera défaut pour d'autres projets sociaux au niveau européen. Ce n'est pas des promesses et des mesures à court terme dont nous avons besoin pour garantir un emploi aux jeunes... l'UE doit de toute urgence se mettre d'accord sur une stratégie contraignante et financée afin de faire face à une récession qui ne cesse d'augmenter. Seule une reprise économique soutenue permettra aux jeunes et aux chômeurs d'avoir des perspectives à long terme. Des programmes de relance économique devraient inclure des investissements liés au changement climatique, à la politique énergétique et à l'efficacité des ressources.
 
Le fait que la chancelière allemande Mme Angela
Merkel envisage désormais un sommet contre le chômage à Berlin, montre qu'elle ne pense pas à des intérêts européens, mais seulement à sa propre campagne électorale ".