Daniel Cohn-Bendit

Eurogroupe-Grèce Stop aux règles du jeu fluctuantes pour la Grèce

Communiqué de presse - Bruxelles - 13.11.2012  

Malgré l'approbation dimanche par le parlement grec de son budget 2013, y compris des réductions approuvées par la troïka UE-BCE-FMI, les ministres des finances de la zone euro ont une fois de plus reporté le déblocage des fonds de renflouement pour la Grèce. Commentant cette annonce, Daniel Cohn-Bendit,et Rebecca Harms, co-présidents du groupe des Verts/ALE, ont déclaré:

"Alors que le gouvernement grec a répondu aux exigences de la troïka, faisant passer des coupes brutales dans son budget, le déblocage des fonds de renflouement est à nouveau reporté. Cette modification continuelle des règles du jeu du sauvetage de la Grèce nuit à la crédibilité de l'UE et pousse la Grèce au bord du gouffre, affaiblissant davantage le gouvernement grec.Comme l'a reconnu le FMI lui même, la politique de contraction budgétaire pro-cyclique perpétuelle est contre productive et plonge le pays encore davantage dans la récession, provoquant ainsi de graves problèmes sociaux. L'état des systèmes sociaux et de soins de santé montre clairement qu'il n'y a plus de marge de manœuvre pour davantage d'austérité.


"l'UE doit sérieusement prendre en considération le caractère insoutenable de la dette et des finances publiques Grecques: une plus grande flexibilité est indispensable pour le rééquilibrage fiscale fiscal de la Grèce. Il faut, sans tarder, lancer un programme européen visant à promouvoir une reprise économique et des emplois durables. Il faut aussi mettre en place des mesures, aujourd'hui manquantes, pour lutter contre l'évasion fiscale massive. "